INTRODUCTION

Ce petit guide a pour but d’introduire les principes de base de fonctionnement du moteur, de l’embrayage et de la boîte de vitesse les plus communs sur les Volkswagen Combi T1.

Sur tous les combis à carburateurs (donc sans injection), nous retrouverons ce principe de fonctionnement. L’objectif est d’arriver à se représenter facilement le fonctionnement et le rôle des différents éléments.

  1. 4e vitesse
  2. 3e vitesse
  3. 2e vitesse
  4. Arbre de transmission - avant
  5. Marche arrière
  6. Arbre de transmission arrière
  7. Palier de dégagement d'embrayage
  8. Levier de transmission
  9. 1e vitesse
  10. Pignon d’entraînement
  11. Engrenage latéral de différentiel
  12. Pignon de différentiel
  13. Bouchon de vidange
  14. Volant d’inertie
  15. Vilebrequin
  16. Ventilateur
  17. Carburateur
  18. Générateur
  19. Arbre à cames
  20. Filtre à huile
  21. Engrenage d’entraînement d’arbre à came
  22. Pompe à huile
  23. Soupape
  24. Culasse
  25. Collecteur d’admission
  26. Bobine d’allumage
  27. Diffuseur
  28. Radiateur d’huile
  29. Boîtier de ventilateur
  30. Pompe à carburant
  31. Remplisseur d’huile et reniflard
  32. Bougie d’allumage
  33. Échangeur thermique
  34. Cylindre
  35. Commutateur de pression d’huile
  36. Soupape de décharge de pression d’huile
  37. Bielle de direction
  38. Piston
  39. Thermostat

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Le principe mécanique du moteur du Combi Volkswagen

La chaîne mécanique des combis est composée de 6 éléments majeurs permettant de transformer le mouvement de la pédale d’accélérateur en vitesse de déplacement.

La chaîne mécanique/thermique des combis VW est la suivante :

1- L’utilisateur appuie sur la pédale d’accélérateur. Cet appuie va tendre un câble qui va commander l’entrée et la proportion du mélange air/essence dans le moteur. Cet élément mélangeur est appelé le carburateur.

2- Le mélange entre dans les cylindres du moteur, se brûle, créant un mouvement de rotation.

3- Ce mouvement de rotation est transmis du moteur aux roues en passant par l’embrayage, la boite de vitesse et le différentiel.

Action du pied

Tension du câble d'accélération

Insertion du mélange air essence

Création d'une énergie mécanique de rotation

Découplage moteur boîte de vitesse

Transmission du couple et vitesse de rotation

Vitesse des roues synchronisée

Pédale d’accélérateur

Carburateur

Moteur

Embrayage

Boîte de vitesse

Différentiel

LE CARBURATEUR DU COMBI VOLKSWAGEN

Quelle est la différence entre carburateur et injection ?

Le carburateur ou l’injecteur sont deux éléments différents ayant pour but de gérer et contrôler l’entrée d’air et d’essence dans le moteur du combi. Ce dernier est soit équipé d’un système d’injection (injecteurs) ou de carburation (carburateur). Ce contrôle est nécessaire pour faire varier la vitesse du moteur.

Un carburateur est un organe mécanique permettant de créer un mélange d’air et d’essence réglable qui va être aspiré par le moteur dans les chambres de combustion.

L’injecteur, quant à lui, envoie directement un filet d’essence dans les chambres de combustion. L’air y est aspiré séparément.

Action du pied

Tension du câble d'accélération

Insertion du mélange air essence

Création d'une énergie mécanique de rotation

Découplage moteur boîte de vitesse

Transmission du couple et vitesse de rotation

Vitesse des roues synchronisée

Pédale d’accélérateur

Carburateur

Moteur

Embrayage

Boîte de vitesse

Différentiel

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Comment fonctionne le carburateur du Combi Volkswagen ?

La fonction du carburateur est de mélanger l'air et l'essence et de contrôler le débit du mélange air/essence en fonction de la tension du câble d'accélération.

Le carburateur est composé de 6 éléments représentés de couleurs différentes sur le schéma ci-contre :

  • Le bâtit, en gris;
  • Le câble d’accélération, en noir;
  • Le flotteur, en bleu ciel;
  • L’aiguille, en vert;
  • Les fluides bleu et rose représentent l’air;
  • Le fluide jaune, l’essence.

En tirant sur le câble noir, l'aiguille (la partie verte) se déplace vers le haut et entraîne une augmentation graduelle du débit d’air (petit canal bleu et rose). Il s’en suit une modification du débit d’essence (le flotteur bleu sert à réguler ce volume). Celui-là entraîne un jeu de pression qui permet l’aspiration de l’essence qui se trouve dans le bac. L’essence remonte le canal jaune de droite pour se mélanger à l’air et retourner dans le canal principal.

Le flotteur (la partie bleu ciel) régule l’entrée d’essence pour obtenir la pression d’aspiration souhaitée. C’est bien l’action du câble d’accélération sur le carburateur qui est commandée par votre pied sur l’accélérateur et qui permet ainsi de jauger le débit du mélange air/essence, pour finalement modifier la vitesse de rotation du moteur.

LE MOTEUR DU COMBI VOLKSWAGEN

Différentes parties d’un moteur de combi

  • La chambre de combustion est la partie cylindrique à volume variable dans laquelle les gaz vont être brûlés. Les soupapes d’admission et d’échappement sont des “portes” permettant de faire sortir ou entrer des gaz de la chambre de combustion.
  • La bougie sert à enflammer le mélanger air/essence arrivant par la soupape d’admission.
  • Le piston est un cylindre plein, situé dans le cylindre permettant de séparer la chambre de combustion de la partie mécanique du moteur. C’est aussi grâce à celui- ci que sont transmis les - forces de pressions servant à faire tourner le moteur.
  • La bielle est l’élément qui permet de transformer le mouvement de vas et viens du piston en mouvement de rotation du vilebrequin.
  • Le vilebrequin est une longue pièce traversant tout  le moteur. Elle est connectés aux autres cylindres pour transmettre le mouvement de rotation à la boite de vitesse.

Action du pied

Tension du câble d'accélération

Insertion du mélange air essence

Création d'une énergie mécanique de rotation

Découplage moteur boîte de vitesse

Transmission du couple et vitesse de rotation

Vitesse des roues synchronisée

Pédale d’accélérateur

Carburateur

Moteur

Embrayage

Boîte de vitesse

Différentiel

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Comment fonctionne le moteur 4 temps ?

Le principe du moteur à explosion 4 temps est relativement simple. Le mélange air-essence est fortement comprimé par le piston. Une étincelle fournie par une bougie et permet de faire exploser le gaz compressé qui repousse violemment le piston. Ce déplacement permet de faire tourner le vilebrequin qui, par un système mécanique, permettra de faire tourner les roues et donc d’avancer.

Dans ce moteur à 4 temps, pour que la bielle tourne d’un tour, il faut deux montées et deux descentes du piston. Pour permettre le déroulement des 4 temps du cycle, il faut commander l'ouverture et la fermeture des soupapes. Cette synchronisation est effectuée grâce à l’arbre à came. C’est la fonction du système de distribution.

Pour diminuer les frottements et éviter le grippage, il faut graisser les pièces en mouvement. C’est la fonction du système de lubrification.

Pour assurer la tenue des pièces du moteur, il est nécessaire d'évacuer une partie de la chaleur dégagée lors de la combustion. C’est la fonction du système de refroidissement.

Pour amener l'air et l'essence au moteur, un certain nombre d'éléments sont nécessaires. C’est la fonction du système d’alimentation.

D'antan, pour démarrer une voiture il fallait faire trois quarts de tour de manivelle pour lancer le moteur. En effet, c’est au troisième quart qu'a lieu l’explosion. Depuis, c’est grâce à un petit moteur électrique lié à la batterie que le moteur démarre !

Temps 1 : Admission

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

La soupape d’admission s’ouvre et le piston descend, aspirant ainsi le mélange air/essence venant du carburateur.

Temps 2 : Compression

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Les  soupapes d'admission et d'échappement se ferment. Le piston remonte comprimant le mélange air/essence.

Temps 3 : Explosion

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Les deux soupapes fermées, la bougie émet une étincelle provoquant l'explosion du mélange air/essence. La pression fournie permet de faire redescendre le piston. C’est le temps moteur, celui qui va générer du mouvement.

Temps 4 : Échappement

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

La soupape d'échappement s’ouvre et le piston remonte permettant l'évacuation des gaz brûlés que l'on retrouvera à la sortie du pot d’échappement.

L’EMBRAYAGE DU COMBI VOLKSWAGEN

Même si l'architecture de l'embrayage semble assez complexe, le principe de fonctionnement de l’embrayage du combi reste assez simple. Sa fonction est de séparer ou de lier l’arbre de sortie du moteur à l’arbre d’entrée de la boîte de vitesse.

Pour changer de vitesse on appuie sur la pédale d’embrayage qui va découpler les deux arbres pour pouvoir passer la vitesse. Quand on relâche la pédale, les deux arbres se couple pour transmettre le mouvement de rotation. Ce couplage se fait par frottement des différents disques (garnis, lisses et coniques) appartenant soit à l’arbre de boîte, soit à celui de sortie de moteur. Les ressorts de pression permettent de maintenir le frottement nécessaire au couplage des deux arbres.

Action du pied

Tension du câble d'accélération

Insertion du mélange air essence

Création d'une énergie mécanique de rotation

Découplage moteur boîte de vitesse

Transmission du couple et vitesse de rotation

Vitesse des roues synchronisée

Pédale d’accélérateur

Carburateur

Moteur

Embrayage

Boîte de vitesse

Différentiel

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

LA BOÎTE DE VITESSE DU COMBI VOLKSWAGEN

Une boite de vitesse est  un  élément mécanique permettant d’adapter la transmission d’un mouvement  entre l’arbre moteur et l’arbre récepteur à l’aide d’engrenages. En augmentant le rapport de réduction de ces  engrenages, les pièces entraînées tournent plus vite, augmentant le couple et diminuant la vitesse de rotation (en diminuant le rapport de réduction, l’effet inverse est obtenu).

Les pignons fous sont les éléments tournant dans le vide (non solidaire à l’arbre). Les baladeurs servent à  sélectionner une vitesse. Lorsque l’on bouge le levier de vitesse, c’est sur ces baladeurs que nous agissons. Le baladeur va se déplacer sur un pignon fou. Cette action va solidariser le pignon avec l’arbre et donc changer la vitesse. Pour que cette synchronisation se fasse, il faut désolidariser l’arbre primaire de la boîte de l’arbre moteur, d’où l’utilité de l’embrayage.

 

Action du pied

Tension du câble d'accélération

Insertion du mélange air essence

Création d'une énergie mécanique de rotation

Découplage moteur boîte de vitesse

Transmission du couple et vitesse de rotation

Vitesse des roues synchronisée

Pédale d’accélérateur

Carburateur

Moteur

Embrayage

Boîte de vitesse

Différentiel

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

LE DIFFÉRENTIEL DU COMBI VOLKSWAGEN

Lors de la conduite en virage, la roue intérieure à ce virage parcourt moins de chemin que la roue extérieure. Cet effet créé de instabilités au roulage ainsi que des frottements et de l’usure non souhaitée au niveau des pneumatiques. Pour palier à ces phénomènes, il faut arriver à répartir la vitesse de rotation aux roues de façon adaptative, immédiate et automatique.

Le différentiel est un élément présent sur l’axe de chaque train de roues permettant de palier à ce problème. Il est composé d'un pignon conique (solidaire de l'arbre moteur) entraînant perpendiculairement une couronne dentée conique supportant une cage de pignons satellites, ceux-ci entraînant deux pignons planétaires solidaires des arbres entraînés.

Action du pied

Tension du câble d'accélération

Insertion du mélange air essence

Création d'une énergie mécanique de rotation

Découplage moteur boîte de vitesse

Transmission du couple et vitesse de rotation

Vitesse des roues synchronisée

Pédale d’accélérateur

Carburateur

Moteur

Embrayage

Boîte de vitesse

Différentiel

Cas 1 : Les roues tournent à la même vitesse

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

Les deux roues supportant la même charge le pignon central reste immobile et les deux roues tournent à la même vitesse.

Sur l’image, les deux arbres de sortie (à gauche en rouge et à droite en jaune) tournent à la même vitesse. L’effort de rotation est donc réparti équitablement et le pignon intermédiaire (en vert, aussi appelé satellite) ne tourne pas.

Cas 2 : La roue de gauche est immobile

Le Petit Guide de la Mécanique des Combi Brésiliens

La roue de gauche étant bloquée, seule la roue de droite est entraînée par le pignon central. Sur l’image, l’arbre en rouge est ralenti. Le pignon intermédiaire en vert est alors entraîné et transfère une rotation supplémentaire à l’arbre jaune qui tourne alors à une vitesse supérieure.